Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laura G. / 13 ans / Chouzé sur Loire, France

Après un peu plus de 74 jours de navigation, Armel Le Cléac'h rentre enfin aux Sables d'Olonne, applaudit par des milliers de personnes.
 
Le 6 novembre 2016, partaient des Sables d'Olonne vingt-neuf marins venus du monde entier pour réaliser un tour du monde à la voile, le Vendée Globe. Cette course, aussi appelée l’Everest des mers se déroule en  solitaire, sans escale et sans assistance. Cette année, le record a été battu. En effet, après 74 jours et 3 heures 35 minutes et 46 secondes de navigation, Armel le Cléac'h, qui était le favori de cette course est officiellement proclamé vainqueur de cette huitième édition.
 
Ce skipper avait déjà prouvé qu'il était à la hauteur en arrivant deuxième aux deux dernières éditions, mais n'avait pas encore accompli son rêve de gagner cette célèbre course ; chose faite aujourd'hui. Et il n'a pas démérité, le Britannique Alex Thomson a été un véritable adversaire pour lui. Ce dernier est arrivé seulement quelques heures après le vainqueur, après 74 jours et 19 heures passées en mer.
Les deux skippers avaient des bateaux équipés de foils, qui sont des ailerons placés de chaque côté du bateau pour lui permettre de mieux « glisser » sur l'eau. Cette innovation leur a permis de gagner en vitesse, et ainsi de battre le record de François Gabart, qui était de 78 jours et 2 heures.
Tandis qu'il reste encore un bon mois de navigation pour certains marins, d'autres seront rentrés dans quelques jours !
Laura G. / 13 ans / Chouzé sur Loire, France

 

Crédit photo sud Ouest

Crédit photo sud Ouest

Vendée Globe, le vainqueur est arrivé … et le record à été battu.

Bonjour Laura !
 
Bravo pour ton article, il est très complet, on comprend bien l'information. La construction est bonne : ta première phrase fait office de chapô, et tu as fait une chute. Quelques petites remarques au niveau du style d'écriture : il faut essayer de faire des phrases un peu plus courtes, donner une information importante par phrase. Par exemple la phrase « Le 6 novembre […] l'Everest des mers. » est trop longue, tu peux la raccourcir en faisant plusieurs petites phrases. Le style sera plus efficace et encore plus agréable à lire. Attention à l'usage des points d'exclamation, qu'on évite en général, surtout dans les titres. Les informations que tu donnes sont très pertinentes et tu expliques bien les choses, par exemple lorsque tu précises ce que sont des foils (tu m'as appris quelque chose). On sent que tu ne t'es pas contentée de redire l'information, mais qu'elle t'intéressait vraiment et c'est ce que veut percevoir le lecteur. Tu peux être encore plus précise par moments. Par exemple quand tu écris « cette année encore, le record a été battu » : cela veut dire qu'il a été battu aussi au cours des éditions précédentes ? Tu peux l'expliciter. Je pense aussi que tu peux dire plus tôt (même dès le titre) que le record a été battu, parce que c'est vraiment ça l'information principale de l'article. Sinon je pense que tu t'es vraiment bien débrouillée, là où tu peux t'améliorer c'est sur la longueur des phrases. Continue comme ça !
 
Cyrielle, 2ème année à l'EPJT
 
Article avant correction :
 
Vendée Globe, le vainqueur est arrivé !
 
Après un peu plus de 74 jours de navigation, Armel Le Cléac'h rentre enfin aux Sables d'Olonne, applaudit par des milliers de personnes.

Le 6 novembre 2016, partaient des Sables d'Olonne vingt-neuf marins venus du monde entier pour réaliser un tour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, le Vendée Globe, aussi appelé «l'Everest des mers». Et cette année encore, le record a été battu ! En effet, après 74 jours et 3 heures 35 minutes et 46 secondes de navigation, Armel le Cléac'h, qui était le favori de cette course est officiellement proclamé vainqueur de cette huitième édition.
Ce skipper avait déjà prouvé qu'il était à la hauteur en arrivant deuxième aux deux dernières éditions, mais n'avait pas encore accompli son rêve de gagner cette célèbre course ; chose faite aujourd'hui. Et il n'a pas démérité, le Britannique Alex Thomson a été un véritable adversaire pour lui. Ce dernier devrait arriver seulement quelques heures après le vainqueur.
Les deux skippers avaient des bateaux équipés de foils, qui sont des ailerons placés de chaque côté du bateau pour lui permettre de mieux « glisser » sur l'eau. Cette innovation leur a permis de gagner en vitesse, et ainsi de battre le record de François Gabart, qui était de 78 jours et 2 heures.

Tandis qu'il reste encore un bon mois de navigation pour certains marins, d'autres seront rentrés dans quelques jours !

Laura G. / 13 ans / Chouzé sur Loire, France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article