Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Hugo M. Saint Patrice

En France, les compétitions handisport commencent à être de plus en plus reconnues.

Et malgré leur handicap, les sportifs remportent de nombreuses médailles. Comme Marie- Amélie Le Fur qui se prépare pour les prochains jeux olympiques à  Tokyo en 2020 pour le saut en longueur. « Chaque année, il y a de plus en plus de participants en France et dans le Monde. C'est un sport en plein développement », explique Marie-Amélie Le Fur.

Le principal frein reste la prothèse qui peut être très coûteuse et bien adaptée pour que cela ne fasse pas mal. Pour pouvoir participer au sport de haut niveau, il faut une bonne motivation : « il faut simplement y croire et essayer », encourage Marie-Amélie Le Fur.

Hugo M. Saint Patrice

Source : fr.sports.yahoo.com

Source : fr.sports.yahoo.com

Les jeux paralympiques en pleine expansion

Bonjour Hugo,

C’est un super témoignage que tu as là ! Tu as réussi à avoir l’une des meilleures athlètes françaises, donc bravo pour ça. Je pense qu’elle serait heureuse de le lire… jusqu’à ce qu’elle lise que tu as mal écrit son nom ! À moins que je me trompe, je pense que tu as rencontré Marie-Amélie Le Fur, et non pas Amélie Lefur (sinon je m’excuse auprès d’Amélie Lefur que je ne connaissais pas J). L’erreur sur les noms arrive de temps en temps mais tu peux être sûr que presqu’à chaque fois, la personne en question vas t’appeler pour dire qu’elle n’est pas contente. Alors fait bien attention. N’hésite pas par exemple à taper le nom sur Internet, pour voir si l’orthographe est la bonne.

Pour en revenir à ton article, comme tu as une super interlocutrice, donc on a envie d’en savoir plus et ton article est peut-être un peu court. Et aussi, pour une meilleure compréhension, voilà comment on écrit une citation :

« Chaque année, il y a de plus en plus de participants en France et dans le Monde. C'est un sport en plein développement », explique Amélie Lefur.
Pour pouvoir participer au sport de haut niveau, il faut une bonne motivation : « Il faut simplement y croire et essayer », encourage Amélie Lefur.

Si tu fais bien attention, il y a quelques petites différences avec ce que tu as écrit (pas de point, guillemets français, position de la virgule).

 

Bon courage pour la suite de tes articles,

Maxime, en troisième année à l’EPJT

En France, les compétitions handisport commencent à être de plus en plus reconnues.

Et malgré leur handicap, les sportifs remportent de nombreuses médailles. Comme Amélie Le Fur qui se prépare pour les prochains jeux olympiques à  Tokyo en 2020 pour le saut en longueur. "Chaque année, il y a de plus en plus de participants en France et dans le Monde. C'est un sport en plein développement."explique Amélie Lefur.

Le principal frein reste la prothèse qui peut être très coûteuse et bien adaptée pour que cela ne fasse pas mal. Pour pouvoir participer au sport de haut niveau, il faut une bonne motivation : " il faut simplement y croire et essayer" encourage Amélie Lefur.

Hugo M. Saint Patrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article